sushis

Il y a une quinzaine de jours, j'ai décidé un lundi matin, que j'irai flâner dans notre jolie capitale le vendredi de la même semaine (vive les billets du mardi à 50% sur internet !).

Après une journée riche en émotions et en "crapahutage" (me suis prise un gros gadin dans le Sentier non loin du formidable traiteur yddish Florence Finkelsztajn rue des Ecouffes où, de ce fait, avec ma patte folle, je me suis arrêtée pour déguster un de leur délicieux sandwich fait de viande de boeuf extrêmement fine, de gros cornichons polonais et d'autres exquises petites choses enfermées dans un pain légèrement brioché parsemesé de graines de pavots... un pur moment de bonheur ! ... bref !!), direction le 13ème pour un bon ravitallement chez les Frères Tang (autre petite anecdote : aventurez au bout de la galerie marchande pour manger un excellent pho, cette soupe très complète que dégustent les vietnamiens à tout moment de la journée... Je vous ferais prochainement un billet reprenant la recette d'une amie qui comme moi raffole de cette soupe... soupe pour laquelle il existe d'ailleurs mille et une recette !), et c'est, chargée comme un mulet, que j'ai repris mon train (clopin-clopant !) les sacs remplis de provisions asiatiques.

J'avais donc dans lidée de confectionner des suhis et makis depuis quelques temps. C'est donc armée de riz rond japonnais et de vinaigre de riz, que je me suis atelée à la 1ère étape de la préparation des suhis : le fameux riz vinaigré (sur lequel repose la réussite des suhis).

Riz vinaigré

Pour 2 personnes :
(pour environ
300 g de riz vinaigré)
- 150 g de riz rond japonais
- 15cl d eau
- 2 cuillères à soupe de vinaigre de riz
- 1 cuillère à soupe de sucre

- 1/2 cuillère à café de sel

Lavez votre riz à l'eau froide dans une passoire, en le remuant bien. L'eau doit devenir claire. Laissez-le égoutter dans la passoire pendant une trentaine de minutes. Placez le riz et les 15 cl d'eau dans une casserole et couvrez, l'air ne devant pas passer. Portez à ébullition sur feu moyen en évitant de soulever le couvercle de la casserole (approchez votre oreille prêt de la casserole, vous entendrez les petits bouillons). Continuez alors la cuisson à feu doux pendant 15 minutes. Stoppez la cuisson et laisser refroidir le riz une dizaine de minutes.

Dans une autre casserole, faites chauffer le vinaigre, le se et le sucre, sans porter à ébullition. Laissez refroidir quand le sucre est complètement dissolu. Versez cette mixture vinaigrée en deux fois sur le riz et laissez la s'infiltrer entre les grains. Remuez délicatement et réservez.

Viens ensuite la 2ème étape, la confection des sushis et des makis. Pour cela j'ai utilisé :

- 300 g de riz vinaigré
- 200 g de saumon et de thon (choisissez de jolis pavés peu ou pas nervurés)
-
2 feuilles d'algues séchées (nori) (que je vous conseille de réhydrater rapidement sous l'eau)
- 1 cuillères à soupe de vinaigre de riz diluée dans 10 cl d'eau froide

Makis : A l'aide d'un couteau très bien aiguisé, découpez des lamelles de poisson d'environ un demi cm d'épaisseur, puis coupez-les en deux dans le sens de la longueur. Humectez vos doigts dans le mélange eau/vinaigre et étalez environ 75 g de riz sur une demi-feuille de nori, en laissant une bande de 2 cm sur le bord le plus éloigné. Tout en maintenant la garniture, roulez délicatement et fermez ce rondin ainsi obtenu. Pour info, dans un rondin, vous pourrez faire 3 voire 4 makis. Placez les rondins au frais une petite heure avant de les trancher.

Sushis : Tranchez des petits rectagles de thon et de saumon (4 x 2 cm et d'environ 0,5 cm d'épaisseur) et réservez. Former une petite boulette de riz vinaigré dans le creux de votre main et disposez une lamelle de poisson et le faisant bien adhérer à la boulette de riz. Renouvellez l'opération jusqu'à épuisement des ingrédients.

Servez les makis et sushis avec l'incontournable wasabi (prudence, çà déménage !), du gingembre mariné et de la sauce soja.

Bon appétit...

NB : j'ai remis à ma mode une recette trouvée dans un vieux livre de cuisine "spécial riz" des années 80 exhumée du grenier des parents !

NB 2 : j'espère que vous serez indulgentes pour mon 1er billet... ma photo n'est pas zzzolie car prise avec mon téléphone portable... je n'ai pas encore d'appareil photo numérique (oui oui, je sais c'est incroyable à notre époque !). Alors avis à celle qui je pense sera la 1ère à visiter mon blog :) !