L'automne ayant repris ces quartiers pour de bon, il était plus que temps de revenir à l'une des choses les plus réconfortantes à déguster quand le froid réapparait : les soupes.
Quoi de mieux d'ailleurs pour réussir à relever le défi du "5 fruits et légumes par jour !".
Alors les potages, consommés, crèmes et moulinés en tout genre, sont mes alliés favoris des  soirées fraîches... et j'avoue affectionner les alliances assez inédites.
Et pour l'ouverture de cette toute nouvelle rubrique "Bar à soupes", je commence avec ce petit nectar aux allures orientales, qu'un soir d'hiver ma meilleure amie m'avait fait découvrir.


soupe_carottes

- 1 botte de carottes (environ 10)
- 1 verre de jus d'orange pulpé
- 2 cuillères à soupe de croriandre hâchée
- 1 cuillère à café de cumin en poudre
- 1 gousse d'ail
- 1/2 cube de volaille
- 10 cl de lait de coco (ou de crème liquide)
- 1 filet d'huile végétale
- sel et poivre

Pelez les carottes, rincez les et débitez les en tronçons.
Faites les dorer dans une cocotte. Salez et poivrez.
Ajoutez la gousse d'ail épluchée, le cumin, la coriandre, le cube de volaille émietté et le jus d'orange.
Prolongez la cuisson 1 minute sur feu vif en remuant puis recouvrez d'1 litre (voir 1 litre et demi) d'eau.
Aux premiers bouillons, baissez le feu et couvrez pendant 1 heure.
Quand les carottes sont tendres (et cuites !), mixez finement en ajoutant le lait de coco (préférez un lait en brique, plus onctueux, plutôt que ceux en conserve, qui sont généralement plus liquide).