Je ne pouvais pas faire autrement que de mettre en ligne cette recette..
Voilà comment un samedi soir qu'on aurait aimé voir durer encore, cette franchouillarde petite entrée laissera l'empreinte d'une dégustation, même si elle ne fût et ne sera évidemment pas la dernière, au triste goût d'Aurevoirs..

Pour une terrine de 500 g :

- 150 g de foies de volaille crus
- 250 g d'échine de porc
- 100 g de lard fumé
- 1 jaune d'oeuf
- 2 tranches de pain de campagnes écroûtées
- 1 demi verrre de lait
- 1 trait d'Armagnac
- 1 dizaine de pruneaux dénoyautés
- quelques baies de genièvre
- 1 pincée de quatre épices
- 1 pincée de thymp séché
- 50 cl de gelée au madère (toute prête)
- Sel et Poivre du moulin

Faites tremper le pain dans le lait.
Mixer finement l'ensemble des abats et des viandes puis transvaser dans un saladier.
Ajoutez le jaune d'oeuf, le pain essoré, les épices, le thym, l'alcool et les puneaux.
Salez (pas trop avec le lard fumé) et poivrez.
Mélangez le tout et placez dans une terrine.
Versez la moitiée de la gelée (refroidie) et faites quelques entailles afin qu'elle s'infiltre.
Placez dans un bain-marie pendant 3h à 180 °  et arrosez pendant la cuisson.

Je me suis inspirée de diverses recettes trouvées, j'ai mis tout çà dans un shake up et Voilà !

terrine_foie_de_volaille