Il va surement neiger demain : deux recettes dans la même semaine ; mais que m'arrive-t-il !
Que faire quand il nous reste deux morceaux de bavette d'aloyau imprésentables et qu'on apprécie immodéremment les saveurs d'ailleurs... ben j'vous pose la question !
Pour les amateurs de cuisine asiatique, le boeuf Lok Lak est un classique ; je l'ai ici un peu revisité.
Avis donc aux amateurs... et à ceux désireux de tenter une nouvelle aventure des papilles !

DSC02874

Pour 2 personnes :

- 300 g de bavette d'aloyau
- 6 shitakés déshydratés
- 1 petit poivron rouge
- 1 oignon rouge
- 1 cuillère à café d'ail frais
- 1 cuillère à café de gingembre frais
- 2 cuillères à soupe de coriandre
- 1 cuillère à soupe de sauce nuoc nam
- 1 cuillère à soupe de sauce aux huîtres (si, si !)
- 2 cuillère à soupe de sucre
- 1 cuillère soupe de maïzena
- 2 cuillères à soupe de sauce soja
- 1 poignée de graine de sésame
- 1 trait de jus de citron vert
- 1 pointe de couteau de pâte de curry rouge
- huile de sésame


Réhydratez les shitakés.
Emincez le poivron et faites le revenir dans l'huile de sésame. Pour ma part, aimant ce légume croquant, j'ai stoppé la cuisson rapidement. Réservez le.
Emincez l'oignon rouge et faites le revenir dans l'huile de sésame. Ajoutez l'ail, le gingembre et poivrez légèrement.
Ajoutez la viande émincée et laissez la se colorer.
Ajoutez l'ensemble des sauces, la pâte de curry, le citron vert, le sucre et mélangez. Au moment ou l'ensemble commence à caraméliser, ajoutez la maïzena préalablement délayée dans 10 cl d'eau. Rajoutez le poivron et les shitakés égouttés en morceaux. Baissez le feu et laissez cuire une quinzaine de minutes à feu doux. Ajoutez un peu d'eau au besoin.
Ajoutez la coriandre et parsemez de sésame à la dernière minute.
Servez brûlant avec des nouilles sautées, un riz cantonnais ou un basmati blanc.

NB : vous trouverez facilement l'ensemble des produits aux noms un peu "barbares" en épicerie asiatique voir en hypermarché.

DSC02877